Communiqué

L’Union des consommateurs presse le gouvernement de mettre au pas l’industrie des télécom

Montréal, le 13 mars 2009 –  À la veille de la Journée internationale des consommateurs et dans le contexte de crise économique qui rend le consommateur plus vulnérable face aux abus de l’entreprise, l’Union des consommateurs presse le gouvernement Charest d’adopter sans délai des modifications à la Loi sur la protection du consommateur (LPC), afin notamment de faire cesser les nombreux abus de la part des entreprises de télécommunications.

Clauses abusives ou carrément illégales dans les contrats, frais cachés, pénalités excessives, fausses représentations, modification unilatérale des contrats, les entreprises de télécom et, en particulier, les fournisseurs de services sans fil, attisent la grogne des consommateurs québécois et continuent de trôner très haut au palmarès des plaintes.

Rappelons qu’en 2007, les discussions autour d’une table de concertation initiée par l’Office de la protection du consommateur (OPC), à laquelle participaient les fournisseurs de téléphonie sans fil et les associations de consommateurs, se sont soldées par un refus, par l’industrie, de se plier à un projet d’engagement volontaire qui aurait assaini leurs pratiques commerciales et dont les exigences étaient pourtant minimales.

Devant ce refus, les associations de consommateurs demandent des modifications de la LPC qui permettraient d’offrir aux abonnés de téléphone cellulaire les protections qu’ils réclament à l’égard des pratiques commerciales abusives.

Outre ces nouvelles protections, l’Union des consommateurs, dans le cadre de la seconde phase de modification de la LPC promise par le gouvernement et très attendue par les groupes de défense des consommateurs, a notamment demandé un meilleur encadrement réglementaire des garanties prolongées et des cartes prépayées.

-30-

source : Charles Tanguay
Responsable des communications
Tél.: 514 521-6820 p. 257

Aussi disponible sur le site web de l’Union des consommateurs:

–  Relevé des principaux abus dans les contrats des entreprises de téléphonie sans fil

Contribution de l’Union des consommateurs à la Table de concertation sur la téléphonie cellulaire

Partager

[fb_like]

Laisser un commentaire