Communiqué

Moins d’un mois pour produire ses déclarations d’impôt

Montréal, le 1er avril 2009 – À quelques semaines de l’échéance du 30 avril, l’Union des consommateurs rappelle aux contribuables québécois l’importance de produire leurs déclarations d’impôt, non seulement pour s’éviter de coûteuses pénalités, mais aussi, dans le cas des ménages moins fortunés, pour profiter de certains avantages fiscaux.

Les Associations coopératives d’économie familiale (ACEF), qui oeuvrent auprès des personnes aux prises avec des difficultés financières, constatent régulièrement que, malheureusement, bon nombre des ménages qui négligent de produire leurs déclarations d’impôt sont ceux qui auraient le plus intérêt à le faire. Certaines personnes qui ne font aucune déclaration depuis des années se privent de milliers de dollars en avantages qui dorment dans les coffres des gouvernements: remboursements d’impôt, crédits de taxes, crédits d’impôt remboursables, allocation logement, prime au travail, prestations pour enfants, supplément de revenu garanti, etc. «Une famille va bientôt recevoir 12 000$ en remboursement d’impôt simplement parce qu’elle a produit ses déclarations de revenus des cinq dernières années» commente Danièle Morneau, conseillère budgétaire à l’ACEF Amiante-Beauce-Etchemins.

«Il est particulièrement avantageux pour le contribuable à revenu plus modeste de produire ses déclarations annuelles» commente Élisabeth Gibeau, analyste en politiques sociales et fiscales de l’Union des consommateurs. Elle rappelle que Revenu Québec et l’Agence du revenu du Canada peuvent référer les citoyens à des «cliniques d’impôt» où les citoyens bénéficient gratuitement de l’aide d’un bénévole pour faire leurs déclarations d’impôt.

L’Union des consommateurs est une fédération d’associations de consommateurs du Québec dont la mission est de promouvoir et de défendre les droits des consommateurs, en prenant en compte de façon particulière les intérêts des ménages à revenu modeste. Elle regroupe dix Associations coopératives d’économie familiale (ACEF) ainsi que l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC).

-30-

Source:    Charles Tanguay, Responsable des communications
514 521-6820 p. 257

Partager

[fb_like]

Laisser un commentaire