Communiqué

Autos électriques: le gouvernement rêve en couleur

Montréal, le 7 avril 2011 – Aussi louable que puisse être l’idée d’électrifier les transports au Québec, l’Union des consommateurs juge irréalistes les cibles avancées aujourd’hui par Québec dans son plan sur les véhicules électriques. L’organisme croit par ailleurs qu’ont peut bien rêver de véhicules électriques en 2020 mais que le gouvernement manque une occasion de mettre en place une politique intégrée de réduction de la consommation de carburant liée aux automobiles, qui consomment encore, et pour plusieurs années, du pétrole. Des mesures concrètes et peu coûteuses pourraient être adoptées immédiatement.

Plutôt que d’accorder des remises importantes sur l’achat de véhicules neufs électriques ou hybrides, une mesure inéquitable sur le plan fiscal à l’égard de tous les contribuables qui choisissent le transport collectif ou de tous ceux – nombreux – qui n’ont pas les moyens de se payer de tels véhicules, Québec a raté une belle occasion d’instaurer un programme de «bonus-malus» applicable à l’achat de véhicules neufs et aux frais d’immatriculation. Cette mesure, fiscalement neutre, permettrait rapidement de réduire la consommation de notre parc automobile à un niveau comparable à celui de l’Europe, par exemple.

Un programme de «bonus-malus» devrait être renforcé par d’autres mesures, telles qu’un nouvel étiquetage écoénergétique des véhicules, l’inspection obligatoire des plus vieux véhicules, des programmes de mise au rancart, etc.

L’électrification des transports collectifs est certainement un excellent objectif, mais le gouvernement du Québec devrait également soutenir bien davantage ce mode de transport et les contribuables qui l’utilisent, notamment viser à ce que les tarifs cessent d’augmenter deux fois plus vite que l’inflation, comme c’est le cas depuis une douzaine d’années.

En 2007, l’Union des consommateurs a publié un rapport de recherche intitulé «Étiquetage écoénergétique des véhicules et programmes incitatifs» où l’on trouve une série de recommandations pertinentes au sujet. Ce rapport est disponible sur le Web à l’adresse http://uniondesconsommateurs.ca/?page_id=46

-30-

Pour information: Charles Tanguay, responsable des communications
514 521-6820 p. 257

Partager

[fb_like]

5 Commentaires

  1. Jay

    On se plaint tous de la hausse du prix du carburant, mais si on observe la période de temps que l’essence dépassait 1.50$ le litre, on voit que beaucoup de gens ont moins utilisé leur véhicules. Ils ont opté d’utiliser d’autres moyens de transport.
    Je vis a Sherbrooke, et déjà, si on achète une passe de bus, on économise plus de 50% sur le tarif régulier. aussi, si on l’achète toute l’année, le gouvernement nous en remets l’équivalence d’un mois par les impôts. Vous voulez que ce soit gratuit, ou quoi? Faudrait le payer à travers nos taxes. Ça pas de sens. Déjà, on paie une prime sur nos plaques pour le transport en commun. Je trouve que votre article est loin d’être songé.
    Faudrait que les Québecois arrêtent de patauger et qu’ils s’assoient pour vraiment réfléchir. On a d’excellent moyens pour changer l’avenir du Québec, mais il a juste du monde qui chialent que le gouvernement prends pas les bonne décisions. Arrêtez de parler, et AGISSEZ!

    08/04/2011 | 10:06
  2. Gilles Monette

    Voici le vraix rêve en couleur cela existe maintenant

    Ce vidéo parle de lui même

    YouTube – GO to CLEAN – Green Boy Hamster

    13/04/2011 | 3:08
  3. louise paquette

    lkorsqu’on travaille sur les chiffres ou il n’y a pas toujours du transport en commun, une voiture electrique a $8000 de moins est tres interessant

    13/04/2011 | 4:59
  4. ClaudeG

    Pensons collectivité
    Pensons à ceux et celles en région
    qui NON pas ou peu de transport en Commun

    14/04/2011 | 10:44
  5. Pierre Labranche

    j`habite la campagne (thetford mines) ou il n`y a pas de transport en commun ,pourquoi s`attaqué au plus démunis et au retraité qui ont des plus vieux véhicules .En 5 ans les gros véhicules (pick-up)ont augmentée de 89% mais eux n`ont presque pas de pénalités et que pensé des véhicules de courses sur nos routes (ils sont morts de rire) .Au lieu de favorisé le transport lourd sur nos routes ,pouquoi pas le train ou les bateaux sur le fleuve mais c`est trop demandé à nos chers politichiens dans le gouvernemensonge .

    19/01/2012 | 2:30

Laisser un commentaire