Communiqué
Réseau québécois contre les OGM

Bas les masques sur les bonbons OGM!
Parade d »Halloween chez Sucre Lantic 

Montréal, le 31 octobre 2011 – Le Réseau québécois contre les OGM (RQcOGM) profite de l’Halloween pour faire un défilé costumé devant l »usine de la compagnie Lantic et dénoncer l’utilisation de la betterave OGM pour la fabrication du sucre. 

«Nous demandons que Lantic abandonne la fabrication de son sucre à partir de la betterave à sucre OGM, notamment à cause des risques que cette culture fait peser sur l »environnement» déclare Thibault Rehn, de Greenpeace, membre du RQcOGM.

Le RQcOGM rappelle qu »à la fin de 2010, la cour fédérale américaine du district nord de la Californie a émis une injonction pour que soit détruite une plantation de bettraves sucrières transgétiques de Monsanto, en reconnaissant que cette culture représentait une menace sérieuse de dommages irréparables à l »environnement (strong showing of likely irreparable harm), notamment à cause des risques de contamination pour les cultures non-OGM.

Lantic, l’un des plus importants producteurs de sucre au Canada, utilise pour une partie de sa production les bettraves OGM de Monsanto. Ce sucre OGM peut se retrouver dans plusieurs produits dérivés, notamment des sucreries. «À l’Halloween, sans que les parents ne puissent le savoir, nos enfants pourraient consommer des bonbons à base de sucre OGM. À défaut de bannir ce sucre, nous exigeons un étiquetage approprié» ajoute Charles Tanguay, de l »Union des consommateurs, également membre du Réseau.

Pour le Réseau, les consommateurs ont le droit de savoir si ce qu’ils vont manger est génétiquement modifié. Il invite les consommateurs à signer la pétition demandant l’étiquetage obligatoire des OGM au Québec, disponible sur le site de l’Assemblée nationale (pétition OGM).

Force est de constater que le principe de précaution n »est pas appliqué en matière d’OGM au Québec et au Canada. Pourtant, la population a, à plusieurs reprises, exprimé clairement son désir de voir adopter une politique d »étiquetage obligatoire qui respecterait le droit des consommateurs de faire des choix éclairés.

Le RQcOGM (www.infoogm.qc.ca) est un organisme à but non-lucratif formé de groupes et d’individus provenant de diverses horizons: paysans, environnementalistes, consommateurs, syndicats, citoyens, tous préoccupés de ce que l’on met quotidiennement dans notre assiette et l’impact des modes de production sur la santé humaine et environnementale.

-30-

Pour information:

Charles Tanguay, Union des consommateurs, 514-521-6820
Thibault Rehn, Greenpeace, 514-582-1674

 

 

Partager

[fb_like]

Laisser un commentaire