Communiqué

L’année 2011, vue par vous

Consommateurs: voir le résultat du vote 

Montréal, le 4 janier 2012 – Dans le cadre de son bilan de 2011, l’Union des consommateurs publie les résultats de son coup de sonde maison auprès des consommateurs, à qui elle a demandé, pendant les Fêtes, de voter sur le Web pour le meilleur et le pire des dossiers et des enjeux qui ont marqué le monde de la consommation en 2011.

Prix Orange: le Projet de loi 24 pour lutter contre le surendettement

Le projet de loi 24 déposé à Québec arrive en tête des bons coups de 2011, avec un peu plus de 50% du vote des participants. Rappelons qu’il s’agit de dispositions pour lutter contre le surendettement des ménages, notamment responsabiliser les prêteurs, mieux encadrer la publicité sur le crédit et hausser graduellement le paiement minimum mensuel sur le solde des cartes de crédit.

Prix Citron: les assauts que subit le pouvoir d’achat des consommateurs

Un peu moins de 32% des répondants ont désigné les assauts à leur portefeuille comme le pire élément de 2011 en consommation:  hausse du prix des aliments, de l’énergie, du coût des dettes, etc, sans compter les problèmes économiques planétaires qui ne semblent pas vouloir se résorber…

Assez proche au second rang, avec 24% du vote, arrivent les compagnies de téléphonie cellulaire, pour le nombre de plaintes record qu’elles ont généré en 2011 de la part de consommateurs insatisfaits.

Parmi les autres suggestions faites par les consommateurs pour le palmarès des «pires coups», mentionnons:

  • la corruption et la collusion dans la construction
  • la hausse de la TVQ
  • les «compteurs intelligents» d’Hydro-Québec
  • les profits éhontés des banques et grosses entreprises pétrolières, alimentaires ou de communications
  • l’aggravation de la pauvreté
  • l’enrichissement des plus riches
  • la privatisation de notre système de santé
  • la hausse des frais en télécommunication: internet, téléphone maison et télédistribution
  • la «taxe santé» qui passera à 100$ en 2012
  • l’appétit insatiable des pétrolières
  • le service à la clientèles des entreprises et la difficulté que nous avons à parler à une vraie personne au bout du fil
  • les augmentations de tarif du transport en commun
  • la sous capitalisation des fonds de pension de grosses compagnies
  • les vitesses de navigation d’Internet, moins élevées que celles qui sont annoncées
  • l’obligation prochaine de faire inspecter les «minounes»
  • les prix plus élevés au Québec qu’aux État-Unis, même pour des produits fabriqués ici
  • le retrait du Canada des accords de Kyoto
  • l’incurie du gouvernement dans le dossier des garderies

Quelques autres suggestions du côté des «bons coups»:

  • les indignés
  • la commission d’enquête sur la construction

Voir les résultats du vote

 

Pour information: Charles Tanguay
Responsable des communications
514 521-6820 poste 257

Partager

[fb_like]

Laisser un commentaire