Communiqué

Montréal, 20 novembre 2012 – En ce Mois de la littératie financière, Union des consommateurs est fière de valoriser les réalisations et les expertises développées par les Associations coopératives d’économie familiale (ACEF) partout au Québec en éducation financière. En effet, depuis plusieurs décennies, les ACEF interviennent auprès des adultes et aussi auprès des jeunes dans les écoles et dans différents organismes dédiés aux jeunes, afin de leur enseigner les meilleures pratiques pour garantir un équilibre budgétaire et leur permettre de faire des choix de consommation responsables.

Union des consommateurs reconnait qu’il y a encore beaucoup à faire en matière d’éducation financière. Les consommateurs, dont les jeunes, sont sollicités de partout et la trop grande accessibilité au crédit constitue un risque permanent. Il suffit de rappeler que le taux d’endettement des ménages au pays atteint maintenant 163 % de leur revenu net, un sommet. Les Québécois épargnent peu, soit environ 5 % de leur revenu, ce qui est insuffisant pour faire face aux imprévus et aux aléas de la vie.

Il y a quelques années, la décision du ministère de l’Éducation d’abolir les cours d’éducation économique en 5e secondaire a été dénoncée par toutes les associations de consommateurs au Québec. Ces cours avaient le mérite de préparer les jeunes adultes à leurs futures responsabilités : le budget, la consommation responsable, l’achat de biens, la location d’un premier appartement, les types de crédit, les systèmes économiques, etc.

Depuis, des écoles continuent d’offrir certains pans de cette formation, mais c’est surtout à l’initiative d’enseignants qui jugent que cette matière est essentielle à leurs étudiants. Plusieurs d’entre eux font appel aux ACEF, qui ont l’avantage d’être neutres et d’être bien au fait de la réalité des consommateurs et des pièges de l’endettement.

Union des consommateurs estime que l’école et le ministère de l’Éducation doivent préparer nos jeunes à devenir des adultes responsables et conscients des choix qu’ils auront à faire une fois devenus adultes. Pour leur part, les ACEF sont présentes pour aider les adultes et les jeunes, en offrant des services dans les communautés presque partout au Québec. Des services qui s’adaptent aux nouveaux phénomènes de consommation et aux nombreux pièges qui en découlent!

-30-

Information :

Philippe Viel, responsable des communications

Téléphone : 514 521-6820, poste 257

Ligne sans frais : 1-888 521-6820

Cellulaire : 514 743-0419

Courriel : PViel@uniondesconsommateurs.ca

Partager

[fb_like]

Laisser un commentaire