Communiqué

Tarifs d »Hydro
L »Union des consommateurs presse certains partis
de préciser leur position

Montréal, le 20 août 2012 – Le gouvernement Charest a prévu, dans son budget 2010, une hausse arbitraire de 1¢ par kilowattheure du tarif patrimonial de l »électricité de 2014 à 2018. Il s »agit, pour les clients résidentiels, d »une hausse de 20%. Elle permettra à Hydro d »encaisser un bénéfice additionnel de 1,65G $ par année.

Au début de la campagne électorale, les associations de consommateurs du Québec ont demandé, dans une lettre, que chaque parti politique précise ses intentions au sujet de cette augmentation arbitraire du tarif patrimonial de l »électricité. À ce jour, seuls Option nationale et Québec solidaire ont répondu.

Hier soir, lors du débat électoral télévisé, cette question a été soulevée. On peut présumer que les libéraux maintiendront l »augmentation de 1¢ qu »ils ont eux-mêmes proposée;  les interventions de Pauline Marois semblent indiquer au contraire que le Parti Québécois renoncera à cette hausse;  finalement, la réponse de François Legault lors du débat fait paraître la position de la Coalition Avenir Québec comme plutôt nébuleuse…

Information:  Charles Tanguay, responsable des communications – 514 521-521-6820 p. 257 ou 514 743-0419

Extrait vidéo sur ce sujet: Michel Viens présente la position de la CAQ et du PQ, puis s »entretient avec Charles Tanguay, sur les ondes de RDI. (20 août 2012)

Extrait audio sur ce sujet: Entrevue de Louis-Philippe Brûlé avec Charles Tanguay,  sur les ondes du 104,7 FM en Outaouais (21 août 2012)

 

Partager

[fb_like]

Un commentaire

  1. Yves Mercier

    Travaillant dans le domaine de l’hydro-électricité, je peux vous confirmer que ces hausses sont inévitables avec le Plan Nord!!! Les dernières centrales construites (La Romaine) vont produire de l’électricité avec un coût de revient d’environ 13 cent le kWh, on n’est plus aux 3 cents du complexe La Grande ou Manicouagan!!! En plus, la fin de l’entente avec Terre-Neuve (Churchill Falls) ne sera pas pour aider, compte tenu de l’arrogance d’Hydro-Québec des dernières années, il sera difficile de renégocier avec eux quelque chose de convenable (à moins d’un grand balayage de la haute direction d’Hydro-Québec peut-être et beaucoup de compromis!) Bref, les nouveaux projets sont loin d’être vraiment rentables et il faut miser sur d’autres alternatives avant d’en construire de nouvelles (efficacité énergétique, Négawatts, consommation responsable, etc.) Les citoyens font partie de la solution eux aussi!

    Donc ceux qui promettent de ne pas faire de hausses sont probablement inconscients, ceux qui restent flous attendent de voir les vrais chiffres, ceux qui le veulent absolument en ont besoin pour financer leurs bons amis de la construction!!!

    21/08/2012 | 10:02

Laisser un commentaire