Mme Mélanie Rioux de l’ACEF Rive-Sud de Québec représentait Union des consommateurs lors du dépôt du projet de Loi, lors de la conférence de presse qui a eu lieu le 14 novembre 2012, à l’Assemblée nationale.

Mme Françoise David (députée de Gouin), accompagnée par M. Amir Khadir (député de Mercier), M. Robert Laplante (directeur général de l’Institut de recherche en économie contemporaine),  M. Jean-Claude Saint-Onge (auteur de L’Envers de la pilule : Les dessous de l’industrie pharmaceutique) et M. Jean-Martin Aussant (chef d’Option nationale), nous expliquent avec Mme Rioux l’utilité qu’aurait Pharma-Québec et les immenses économies que nous pourrions réaliser.

Pour connaître notre argumentaire sur ce dossier : http://tinyurl.com/ck6r9jg

Partager

[fb_like]

Un commentaire

  1. Daniel Tardif

    Pourquoi s’entêter à garder en vie un régime d’assurance médicament public-privé qui n’a jamais rempli ses engagements. On leur a octroyé des crédits d’impôt, une protection des brevets pharmaceutique s’étendant jusqu’à 15 ans. En retour ces multinationales millionnaires ont coupé plus de 2000 emplois au Québec. Le prix des médicaments a explosé. Même les médicaments génériques avec la complicité des pharmaciens ont subis une hausse proportionnelle. Pendant que les pharmaceutiques ramassent les profits et profitent des largesse fiscales du Québec, la population québécoise continue de se faire berner au nez de nos politiciens insensibles.

    Bravo à Québec Solidaire et à Option Nationale pour leur implication auprès du projet Pharma-Québec !

    06/12/2012 | 1:38

Laisser un commentaire