La moyenne des subventions à la mission globale versées par le gouvernement du Québec aux organismes de défense collective des droits équivaut à moins de la moitié de la moyenne de celles qui sont accordées aux autres organisations d’action communautaire du Québec, ce qui est inacceptable.

Le Regroupement des organismes en défense collective des droits, dont fait partie UC, demande donc au gouvernement une hausse immédiate de 3,5 millions par année pendant les 5 prochaines années du financement des groupes de défense collective des droits, et, à terme, une indexation annuelle.

Cette première étape devra obligatoirement être suivie d’une bonification qui soit à la hauteur des besoins réels de ces organismes, afin d’assurer qu’ils puissent remplir adéquatement leur mission.

 

  • La moyenne des subventions versées par le gouvernement du Québec pour la mission globale  des organismes de défense collective des droits équivaut à moins de la moitié de la moyenne de celles qui sont accordées aux autres organisations d’action communautaire du Québec.

 

Nous demandons aux partis

  1. Êtes-vous prêts à vous engager à garantir aux groupes de défense collective des droits un financement adéquat à leur mission globale ?