Montréal, le 6 juin 2016

Monsieur Carlos J. Leitão
Ministre des Finances du Québec
12, rue Saint-Louis, 1er étage
Québec (Québec) G1R 5L3

Objet : Produits et services financiers : les consommateurs sont-ils bien protégés?

Monsieur le ministre,
Nous sommes préoccupés par les réflexions que mène votre gouvernement depuis
quelques mois au sujet de la distribution de produits et services financiers et de
l’assurance. Cet exercice laisse présager un important recul en matière de protection
des consommateurs.

Comme vous le savez, le marché des produits financiers est un domaine complexe. La
plupart des consommateurs n’en saisissent pas toutes les subtilités. Un mauvais conseil
financier peut être lourd de conséquences. Il peut entraîner la perte d’une part
importante du patrimoine familial ou restreindre la capacité d’une personne à subvenir à
ses besoins et à ceux de ses proches. Lire la suite…

Montréal – 20 mai 2016 – La Cour supérieure a approuvé aujourd’hui une entente de 4 850 000$ intervenue le 29 février 2016 entre Union des consommateurs, le ministère des Transports et Concession A25 qui règle l’action collective qui avait été autorisée en 2013. Union des consommateurs alléguait dans cette action que les utilisateurs du Pont A-25 avaient le droit d’être compensés pour les frais d’administration qui leur ont été injustement facturés alors qu’ils n’étaient pas adéquatement affichés.

Le groupe visé par l’entente comprend  toutes les personnes dont le véhicule a circulé sur le pont de l’autoroute A-25 sans transpondeur avant le 1er mai 2013 et à qui Concession A25 S.E.C. a facturé des montants excédant celui qui était affiché sur les panneaux de signalisation (c’est-à-dire les frais d’administration de 5 $).

Lire la suite…

Montréal – 7 avril 2016 – Une entente est intervenue avec le ministère des Transports dans le dossier du recours collectif contre Concession A-25 qui avait été autorisé en 2013 (voir le communiqué). Cette entente doit être approuvée par le Tribunal; une audience à cette fin est prévue au Palais de justice de Montréal le 20 mai 2016.

Les remboursements prévus à l’entente commenceront à être versés 90 jours suivant l’approbation par la Cour supérieure.

Pour consulter l’Entente, cliquez ici.
Pour consulter l’Avis d’audition de la demande pour approbation, cliquez ici.
Pour consulter l’Avis d’audition de la demande pour approbation (version anglaise), cliquez ici.

Lire la suite…

hausse des tarifsMontréal – 21 décembre 2015 – L’an dernier à cette date, nous nous désolions de constater que le climat s’était assombri au Québec depuis l’arrivée au pouvoir du Parti libéral, dont les politiques d’austérité plombaient les finances personnelles des ménages québécois. Cette année qui vient de passer n’a fait que confirmer que l’application aveugle de mesures qui relèvent d’un parti pris idéologique a pour effet premier de creuser l’écart entre les mieux et les moins bien nantis et de fragiliser le filet social que les Québécois avaient choisi de se donner. Mais le gouvernement du Québec maintient obstinément le cap, malgré la grogne ambiante, et malgré le fait que des prix Nobel d’économie et même le Fonds monétaire international émettent des mises en garde contre cette approche doctrinaire, qu’ils déclarent inefficace et dangereuse, tant au plan économique qu’au plan social.

Sous prétexte de remettre de l’ordre dans les finances publiques, le gouvernement Couillard a procédé à plusieurs coupures qui ont des répercussions directes sur les services publics, augmenté des tarifs ou permis, quand il ne l’imposait pas directement, l’augmentation de frais, de tarifs et de taxes. On explique que les Québécois n’ont plus les moyens, mais on augmente par ailleurs leurs charges dès que l’occasion se présente. En s’assurant toutefois de se rapprocher tant que faire se peut du principe utilisateur-payeur. Pourtant, malgré l’absence de ressources alléguée, le gouvernement se permet de fermer les yeux sur des millions octroyés en trop aux médecins, déniche un milliard qui lui permettra de voler au secours de Bombardier, augmentera les salaires des élus, etc. Lire la suite…

Logo Coalition contre tarification et privatisation des services publicsMontréal, le 31 octobre 2014 – En ce jour de l’Halloween, des milliers de personnes en provenance de différentes régions du Québec ont manifesté dans les rues du centre-ville de Montréal pour dénoncer l’horreur des mesures d’austérité budgétaire dont la mise en œuvre s’est accélérée depuis l’arrivée du gouvernement Couillard. L’événement était organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, dont est membre Union des consommateurs.

Travailleurs et travailleuses, personnes sans-emploi, étudiantes et étudiants, personnes retraitées et membres de nombreux groupes sociaux ont crié leur colère devant les coupes qui se succèdent dans la quasi-totalité des services publics et des programmes sociaux, en raison des compressions majeures imposées dans le dernier budget libéral. Lire la suite…