hausse des tarifsMontréal – 21 décembre 2015 - L’an dernier à cette date, nous nous désolions de constater que le climat s’était assombri au Québec depuis l’arrivée au pouvoir du Parti libéral, dont les politiques d’austérité plombaient les finances personnelles des ménages québécois. Cette année qui vient de passer n’a fait que confirmer que l’application aveugle de mesures qui relèvent d’un parti pris idéologique a pour effet premier de creuser l’écart entre les mieux et les moins bien nantis et de fragiliser le filet social que les Québécois avaient choisi de se donner. Mais le gouvernement du Québec maintient obstinément le cap, malgré la grogne ambiante, et malgré le fait que des prix Nobel d’économie et même le Fonds monétaire international émettent des mises en garde contre cette approche doctrinaire, qu’ils déclarent inefficace et dangereuse, tant au plan économique qu’au plan social.

Sous prétexte de remettre de l’ordre dans les finances publiques, le gouvernement Couillard a procédé à plusieurs coupures qui ont des répercussions directes sur les services publics, augmenté des tarifs ou permis, quand il ne l’imposait pas directement, l’augmentation de frais, de tarifs et de taxes. On explique que les Québécois n’ont plus les moyens, mais on augmente par ailleurs leurs charges dès que l’occasion se présente. En s’assurant toutefois de se rapprocher tant que faire se peut du principe utilisateur-payeur. Pourtant, malgré l’absence de ressources alléguée, le gouvernement se permet de fermer les yeux sur des millions octroyés en trop aux médecins, déniche un milliard qui lui permettra de voler au secours de Bombardier, augmentera les salaires des élus, etc. Lire la suite…

assurance médicaments

Voici la version originale de la lettre ouverte publiée dans Le Devoir. Pour en connaître un peu plus sur notre campagne à ce sujet, cliquez ici: Pour un régime d »assurance-médicaments entièrement public!

Montréal – 15 juillet 2015

Les Canadiens paient les médicaments 30% de plus que dans les autres pays de l’OCDE. 84% des Québécois consomment régulièrement ou occasionnellement des médicaments prescrits, pour des dépenses estimées, en 2012, à 927$ par habitant au Québec et 795$ par habitant au Canada (sans compter les achats de médicaments en vente libre). Plus d’un Québécois sur 10 a encore des problèmes à se procurer ses médicaments, par manque de moyens financiers. Lire la suite…

Ce reportage de 22 mins – réalisé par les Alter Citoyens – présente notamment les opinions de M. Jean Rochon, M. Alain Vadeboncoeur, M. Marc-André Gagnon et d’autres acteurs de la société civile. 

L’importance de mieux contrôler le coût des médicaments au Québec n’a plus à être démontrée : en effet, le Canada est le deuxième pays le plus cher au monde, après la Suisse, pour le prix de ses médicaments – les Canadiens les paient en effet 30% de plus qu’ailleurs dans les pays de l’OCDE.

Facture annuelle en médicaments, par personne (prescrits et non prescrits) : Québec = 1063$; Colombie-Britannique = 736$; Canada = 947$ et Nouvelle-Zélande = 340$.

Parmi les pays développés ayant un système de santé public, les provinces canadiennes, dont le Québec évidemment, sont les seules à ne pas avoir aussi de régime 100% public d’assurance médicaments! Lire la suite…

Logo Coalition contre tarification et privatisation des services publicsMontréal, le 31 octobre 2014 – En ce jour de l’Halloween, des milliers de personnes en provenance de différentes régions du Québec ont manifesté dans les rues du centre-ville de Montréal pour dénoncer l’horreur des mesures d’austérité budgétaire dont la mise en œuvre s’est accélérée depuis l’arrivée du gouvernement Couillard. L’événement était organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, dont est membre Union des consommateurs.

Travailleurs et travailleuses, personnes sans-emploi, étudiantes et étudiants, personnes retraitées et membres de nombreux groupes sociaux ont crié leur colère devant les coupes qui se succèdent dans la quasi-totalité des services publics et des programmes sociaux, en raison des compressions majeures imposées dans le dernier budget libéral. Lire la suite…

Montréal 25 septembre 2014 – Union des consommateurs est fière d »organiser, le 6 novembre prochain, la journée ayant pour thème:

Priorité assurance médicaments entièrement publique – Adopter les meilleures pratiques pour l’équité et les finances publiques.

Parrainée par M. Jean Rochon, docteur en santé publique et ancien ministre de la Santé, cette journée sera animée best online casino par le Dr. Alain Vadeboncoeur.

Nous invitons les groupes et intervenants intéressés à prendre connaissance du programme de cette journée, en cliquant ici – Invitation – Journée Priorité assurance médicaments entièrement publique - et à confirmer leur inscription le plus rapidement possible.

займы онлайн займ на карту займ онлайн займы на карту займы онлайн на карту микрозаймы онлайн микрозайм онлайн микрозайм на карту микрозаймы кредит онлайн на карту займ на карту онлайн кредит на карту срочный займ на карту займ онлайн на карту микрозаймы на карту