Frais facturés plus élevés que le prix annoncé

Union des consommateurs demande à la Cour supérieure d’autoriser un recours collectif contre Concession A25 au nom de tous les consommateurs du Québec qui, depuis l’ouverture du pont de l’A25, ont emprunté ce pont et qui se sont vus facturer des montants supérieurs au prix annoncé (re: 224 c) LPC).

Dans sa requête en autorisation d’exercer un recours collectif, déposée devant la Cour supérieure de Montréal en septembre 2011, UC demande à Concession A25 le remboursement, pour tous les clients dont les voitures n’étaient pas munies de transpondeur, de tous les frais administratifs que l’entreprise a ajoutés au prix du péage et qui n’étaient pas inclus dans le prix affiché, ainsi qu’un montant équivalant à titre de dommages punitifs.

Le 21 janvier 2013, le juge Louis J. Gouin, de la Cour supérieure, a autorisé l’exercice du recours collectif. La requête introductive d’instance a été déposée en avril, et les défenses de Concession A-25 et du Procureur général en octobre 2013.

Lire aussi le communiqué de presse du le 13 septembre 2011, suivi des commentaires des internautes.

Si vous pensez faire partie du groupe, vous pouvez nous laisser vos coordonnées en complétant notre formulaire en ligne.