Internet Haute vitesse extrême de Vidéotron
La Cour autorise le recours collectif

Le 30 mai 2011, l’Honorable juge Capriolo, de la Cour supérieure du Québec, a autorisé un recours collectif de l’Union des consommateurs contre Vidéotron, au nom de tous les consommateurs du Québec qui ont souscrit à un abonnement d’un an ou plus au service «Internet haute vitesse Extrême».

Le recours vise à faire déclarer illégal le changement unilatéral au contrat imposé par Vidéotron à ses abonnés, qui fixait une limite de téléchargement à un abonnement Internet vendu comme «illimité».

Pour plus d’information, consultez l’Avis aux membres

ou l’Avis abrégé, version en français ou version en anglais.

Si vous pensez faire partie du groupe, vous pouvez nous laisser vos coordonnées en complétant notre formulaire en ligne.