Ça commence déjà à brasser au Pôle Nord…  Noël approche à grands pas.  Des odeurs de sapin me viennent en tête, j’entends ma mère me raconter la joie qu’elle avait de se voir offrir des oranges pour l’Occasion. Plus ça change, moins c’est pareil…

En 2008, on se demande encore qu’est ce que l’on va acheter à celui ou celle qui a tout et pour qui on veut  faire une belle surprise!  Lorsque l’on sort de sa boîte le sapin artificiel odorant de poussière, c’est à se demander s’il n’a pas été inventé pour nous faire croire au Paradis artificiel.  Belle analogie!  Le blitz de consommation que l’on s’offre, voire s’oblige, à l’occasion des Fêtes nous donne souvent l’illusion d’être partie prenante de la vraie vie, illusion si éphémère pourtant!  Vous préférez écouter votre petite voix intérieure du dépensier vous chuchoter: «On peut tout de même se gâter, on se prive à longueur d’année.» Mais, à la sonnerie de la caisse enregistreuse ou à la réception du compte de carte de crédit vous serez soudainement coupable d’avoir fait grimper le solde, il sera trop tard alors.

À quelques jours du dernier 25 du calendrier, vous êtes encore en pleine possession de vos ardeurs de consommateurs,  faisons alors un petit test…  Vous souvenez-vous avec précisions ce que vous avez reçu à Noël dernier, donné au plus jeune de la famille, à votre sœur,… Mieux ou pire, selon votre état d’esprit, de combien d’argent vous êtes-vous délesté aux divers magasins?  D’expérience, l’exercice demande souvent de la concentration!  Par contre, vous vous souviendrez instantanément de la joie que vous avez eu à redécouvrir la glissade sur neige, à prendre simplement du temps de repos à cette période où tout le monde court, à rassembler parents et marmots pour le réveillon, à marcher au froid dans la nuit de Noël avec les petits, pas peu fiers de pouvoir enfin veiller tard!  Et si c’était ça les vrais cadeaux, ceux de la vie ?

Freinez votre fougue consommatrice.  Offrez-vous plutôt un vrai beau Noël en toute simplicité, utilisez notre grille de budget pour mieux organiser vos dépenses. Et souhaitez-vous pourquoi pas, en 2009, le VRAI paradis à la fin de vos jours!

Édith St-Hilaire.
Conseillère budgétaire.
ACEF Rive-Sud de Québec