Budget QC 2019 : Malgré nos moyens, un budget qui ne répond pas à l’ampleur des besoins

Montréal, le 21 mars 2019 – Union des consommateurs (UC) accueille le budget provincial avec un certain soulagement, car les baisses d’impôt appréhendées ne se sont pas matérialisées. Le gouvernement ne doit pas, selon nous, se priver des ressources nécessaires pour financer adéquatement les programmes sociaux et les services publics.  

Cependant, UC est d’avis que le gouvernement aurait pu faire davantage : on ne peut se satisfaire d’un budget qui ne fait que couvrir de manière minimale les besoins en santé et éducation, notamment. Nous aurions été en droit de nous attendre à beaucoup plus, considérant les besoins criants qu’a provoqués l’austérité des dernières années.  

Nous constatons, en passant en revue notre plateforme pour la lutte à la pauvreté, qu’à peine 10 % de nos revendications à caractère budgétaire sont, partiellement, traitées par le budget. Les besoins demeurent encore très importants. Un Québec plus riche, selon nous, passe par une lutte à la pauvreté beaucoup plus ambitieuse.  

Ce ne sont pourtant pas les moyens qui manquent : outre les importants surplus budgétaires dont il dispose, le Québec pourrait aller chercher jusqu’à 10 milliards de dollars par année pour renflouer ses coffres en mettant en œuvre les vingt solutions fiscales élaborées par UC et la Coalition Main Rouge.  

Parmi ces solutions, la réforme de notre régime d’assurance médicaments semble l’une des avenues à privilégier, à court terme, vu les économies d’un à trois milliards de dollars qu’elle pourrait générer chaque année.  

« Il est curieux que le Québec n’emprunte pas cette voie dans le budget d’aujourd’hui, alors que le fédéral mène présentement des travaux importants pour un régime national d’assurance médicaments. Car il est amplement démontré que notre régime public/privé est source d’iniquités et entraîne des dépenses incontrôlées. Il y a urgence d’agir », déclare Élisabeth Gibeau, analyste en matière de santéUn large consensus social existe au Québec sur le fait qu’un tel régime se doit d’être entièrement public et universel.  

En somme, au vu des besoins qu’il reste à combler et des moyens à notre disposition, il est clair que davantage est nécessaire et davantage est possible.  

 

À propos d’Union des consommateurs
Union des consommateurs est un organisme sans but lucratif qui réunit treize associations de consommateurs. Sa mission est de promouvoir et de défendre les droits des consommateurs, en prenant en compte de façon particulière les intérêts des ménages à revenu modeste.

Renseignements :
Karina Sanchez, chargée de communication
ksanchez@uniondesconsommateurs.ca
514 521-6820 poste 257