poteaux-electriquesMontréal – 8 mars 2016 – La hausse des tarifs d’électricité résidentiels de 0,7 % semble faible, mais la Régie de l’énergie a plutôt privé les usagers québécois d’une baisse de tarifs de 1,2 %.

Sur la base de la progression des coûts que doit assumer Hydro-Québec pour offrir le service à chacune des catégories de clientèle, les ménages québécois auraient dû voir leurs tarifs diminuer de 1,2 %, alors que les clients industriels auraient dû assumer une hausse de 6,0 %.

Davantage sensible aux doléances de l’industrie qu’au nombre record de 62 000 interruptions de service dans le secteur résidentiel en 2014, la Régie a plutôt choisi de transférer vers les ménages le fardeau de ce qui aurait été d’après elle une « importante hausse tarifaire pour la catégorie de consommateurs Grands industriels ».

Selon Marc-Olivier Moisan-Plante, analyste en énergie à Union des consommateurs: « Cette décision est en contradiction flagrante avec le principe de causalité des coûts, et déroge au principe d’interfinancement et au pacte social entourant la réglementation de l’électricité au Québec. »

« La Régie a préféré soutenir les industriels en leur accordant 0 % d’augmentation, plutôt que de diminuer les tarifs de la clientèle résidentielle pour qui l’électricité est pourtant un service essentiel » ajoute-t-il.

La hausse de 0,7 % des tarifs résidentiels à partir du 1er avril prochain fera bondir à 11 % les hausses cumulatives depuis 2013, soit le double de l’inflation sur la même période.

Union des consommateurs salue toutefois la décision de la Régie de l’énergie d’ordonner que « les frais d’administration sur les factures en retard de paiement soient calculés à partir de la date d’échéance de la facture plutôt qu’à partir de la date de facturation. » Cette nouvelle mesure n’entrera toutefois en vigueur qu’au 1er avril 2017.

Cette pratique d’affaires de nature punitive touchait durement les ménages aux prises avec des difficultés de paiement. Rappelons que 330 000 ménages ont dû prendre une entente de paiement avec Hydro-Québec en 2015.

-30-

Pour information complémentaire :

Union des consommateurs

Marc-Olivier Moisan-Plante
Analyste, politiques et réglementation en matière d’énergie
514 521-6820, poste 223

Viviane de Tilly
Analyste senior en énergie
514 521-6820, poste 258

Partager

[fb_like]

12 Commentaires

  1. Hélène Frenette

    Bonjour,

    Ayant des enfants et des petits enfants, je suis choquée de voir que ce gouvernement transfère sur leur dos cette nouvelle charge. Certains n’auront pas d’augmentation de revenu cette année mais devront supporter les hausses importantes des coûts de la nourriture, entre autres.

    Merci

    Hélène Frenette

    08/03/2016 | 10:14
  2. Linda Légaré

    Bonjour

    Je n’en reviens pas.
    Quand est-ce qu’il y aura un jour un gouvernement qui gouvernera vraiment pour le bien du peuple et non juste pour leurs poches et autres.
    On a pas eu un hiver froid donc il faut qu’ils aillent chercher ailleurs ce qu’ils n’auront pas eu pour 2014 et 2015.

    Les consommateurs doivent économiser mais eux quand est-ce qu’ils le feront ??????

    À se demander qui dans ce monde est vraiment conscient quand ils prennent des décisions.
    Et mêmes ceux qui élisent des gouvernements oublie très vite ce qui s’est déjà passé avec eux…..

    Je vais continuer de chauffer au bois, c’est ce qu’il y a de mieux.

    08/03/2016 | 10:48
  3. André Tanné

    Bonjour,

    Il y a un mot qui commence à me revenir dans la tête de plus en plus souvent: CORRUPTION. J’ai la drole d’impression qu’Hydro-Québec est aussi sinon plus corrompu que la construction ou le gaz/pétrole. Ce n’est pas normal d’avoir autant de hausses et ce au dépend des consommateurs. Que les grosses compagnies soient encore graciées, ca sent les enveloppes brunes à plein nez.

    À quand une enquête publique chez Hydro-Québec ? À quand les noms de ces fameux décideurs corrompus à la Régie de l’énergie ? Ils ne sont pas touchés eux par toutes ces hausses ?

    Trouvez-vous ca normal que ces gens qui décident des hausses de tarifs ne semblent pas être affecté par celles-ci ? En théorie ils ont un compte d’électricité à payer comme tout le monde non ?

    Comment est-ce que possible que ces grosses compagnies se sauvent encore des hausses ? Pourquoi le 1.2% de baisse aux particulier et le 6% d’augmentation aux entreprises n’auront pas lieu ?

    Ça sent la magouille, l’argent sale et la corruption à plein nez!

    ON VEUT LES NOMS DE CES « DÉCIDEURS CORROMPUS »

    09/03/2016 | 8:15
  4. pepet

    C est nous qui avons payer c est nous qui payons et ils surtaxé encore j en reviens pas l automne prochain je m’installe au bois et éclairage avec des plaque solaire 3 milliards encore de profile cette année arrêter

    09/03/2016 | 9:56
  5. Pascal Joly

    J’ai du mal à comprendre comment ca se fait que depuis des années on nous vend des produits qui consomment de moins en moins d’énergie, des ampoules fluo compactes qui prennent une fraction de l’énergie autrefois nécessaire pour éclairer nos maisons. On nous incite à rénover, isoler, changer portes et fenêtres pour garder notre température à l’intérieur de la maison sans perdre notre précieuse chaleur ou climatisation. Et pourtant, même en faisant tout notre possible pour essayer d’économiser l’énergie, les factures sont toujours de plus en plus chères… Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans tout ca…

    09/03/2016 | 10:10
  6. Gaetan

    Surement a la demande du sinistre Couillard, comme tout le monde le sait une façon déguisé de taxé encore les québécois.

    09/03/2016 | 2:45
  7. Andre

    Une eoliene. Paneau solaire et fuck hydro sela va faire biento parti de ma vie

    09/03/2016 | 7:13
  8. Josée Bouchard

    Bonjour
    Quand arrêteront de payer pour des entreprises qui font des profits en millions. On est au bout de la corde plus souvent qu’on voudrait l’être.
    On parle de 330 000 ententes de paiement sans compter les interruptions. Ça devrait pourtant sonner une alarme. Si les gens en sont rendus là c’est parce qu’ils n’ont plus les moyens de payer et ça n’arrête pas d’augmenter.
    On est censé être dirigés par des gens intelligents et les entreprises versent des salaires exorbitants à leur dirigeants. Peut-être que s’ils travaillaient au salaire minimum ils comprendraient.

    10/03/2016 | 8:32
  9. carl dionne

    cé panneau solaire et eolienne qui sen vienne pour moé écoeuré de me faire fourré par le systéme de ………

    21/04/2016 | 9:01
  10. Alain Lafreniere

    Hydro-Q.. viens de changer mon compteur pour un autre dit  »intelligent ». La semaine suivante, je reçoit prématurément mon compte et je remarque qu’on a soudain changé ma durée de facturation et ce.. de façon très subjective et suspicieuse. *Soudain et sans aucun préavis sous motif que j’ai demandé par téléphone que voici:  »Ajustement des comptes » (?) .. Or, je me devrai donc de payer mon même compte en MDV (Mode Versements Égaux) mais près de 2 semaines avant l’échéance normalement prévue.  »J’ai donc pas cet argent là, car cela n’était évidemment pas prévisible.

    Autrement dit, (pardonnez la redondance) j’ai reçu une facture 2 semaines d’avance à comparé à l’accoutumé, m’invitant donc à payer le montant habituel mais dont la date d’échéance indiqué du paiement est de 2 semaines avant la date d’échéance normalement prévue.

    Si j’ai pas l’argent prévue pour payer à la NOUVELLE date échue (près 2 semaines d’avance) on ose m’expliquer que des frais d’intérêts seront aussi exigés,  »par droit de gérance de la société d’état ».

    Surprenant non ?

    Je doit donc défrayer prématurément, soit près de 2 semaines ma mensualité régulière pour ma maison, donc au tarif de 282.00 . Ça CHANGE TOUT, CAR J’AI PAS CET ARGENT IMPRÉVUE EN MAIN.

    On me dit aussi par téléphone que la situation  »est plate » pour plusieurs clients, mais qu’on n’y peut rien c’est un simple changement de date de d’échéance liée à la facturation habituelle. Ajoutant que les autres prochaines mensualités respecterons le mois à jour comme auparavant selon ma tarification antérieure.

    Ben non, aucun préavis, exactement comme si votre date de prélèvement hypothécaire (ou de votre logement) venait soudain vous demander obligatoirement de payer 2 semaines avant le premier jour du mois.

     »Juste pour 1 mois ce traitement » !… (??)… Pour ma part, ça passe pas plus, ça sens pas très bon me semble, .. et vous ??

    Expliquez-moi kékun, je subi un préjudice financier soudain et inhabituel, étrange ou non ??

    A.L Shawinigan

    22/11/2016 | 9:28
  11. Philippe Viel

    Bonjour, Hydro-Québec n’a qu’une obligation précise : laisser 21 jours pour payer sa facture. Elle peut modifier son cycle de facturation, tout en respectant les conditions de service approuvées par la Régie de l’énergie.
    Cordialement,
    Union des consommateurs

    30/11/2016 | 11:31
  12. Alain Lafreniere

    Merci pour la réponse. Cependant, il est curieux que la régie de l’énergie et le gouvernement approuve toujours les hausses successives de tarification d’Hydro-Q ! Oui les panneaux solaires fixés sur nos maisons seraient bienvenues, mais durables et à un prix qui aurait du bon sens pour être rentables.

    30/11/2016 | 2:37

Laisser un commentaire