Notre mission est de promouvoir et de défendre les droits des consommateurs, en prenant en compte de façon particulière les intérêts des ménages à revenu modeste.  Union des consommateurs agit  sur la scène nationale, représentant les intérêts des consommateurs auprès des instances politiques, réglementaires et judiciaires, ainsi que sur la place publique.
En savoir plus.

Photo d'un formulaire de déclaration de revenus
25 juin 2024

Hausse du taux d’inclusion des gains en capital : un premier pas positif vers une fiscalité plus progressive

Union des consommateurs salue l’entrée en vigueur, aujourd’hui, du rehaussement du taux d’inclusion des gains en capital. Le gouvernement fédéral concrétise ainsi l'engagement, pris dans le cadre du dernier budget, d’imposer dorénavant 66,7 % (contre 50 % par le passé) des gains en capital excédant 250 000 $. Il convient également de souligner la décision de Québec d’emboîter le pas en s’harmonisant avec le fédéral. Cette mesure permettra d’engranger de nouvelles recettes fiscales pour l’État, tout en épargnant 99 % de la population. Ces revenus supplémentaires, estimés par Ottawa à 19,4 G$ sur 5 ans (3 G$ à Québec), permettront de financer d’importants programmes sociaux, notamment le nouveau régime d’assurance médicaments public et universel.
7 juin 2024

Projet de loi 69 sur l’énergie : incertitude inquiétante au-delà de l’horizon 2026

Union des consommateurs accueille avec un intérêt prudent le projet de loi 69, Loi assurant la gouvernance responsable des ressources énergétiques et modifiant diverses dispositions législatives, déposé aujourd’hui par le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon. Les mesures d’atténuation de l’éventuel choc tarifaire sont, à court terme, rassurantes; Union se montre toutefois préoccupée par l’évolution des tarifs après 2026 et n’est pas pleinement rassurée quant au caractère volontaire de la tarification dynamique dans le futur.
23 mai 2024

Projet de loi C-64: Un large consensus de la société civile pour un régime d’assurance médicaments public et universel

Alors que se déroulent les auditions en comité parlementaire, neuf organisations syndicales et communautaires représentant plus d’un million de citoyennes et de citoyens du Québec saluent le projet de loi C-64 du gouvernement fédéral. « Jamais nous n’avons été aussi près de la mise en place d’un véritable régime public et universel d’assurance médicaments. Le régime hybride public-privé en place au Québec crée un système à deux vitesses non viable qui doit être corrigé », déclare Maxime Dorais, codirecteur général de l’Union des consommateurs, au nom des neuf organisations.
18 avril 2024

Transition énergétique – Billet #1

Cette note marque le début d’une série de deux fiches sur les tarifs d’électricité québécois dans un contexte de transition énergétique. Elle rectifie deux mythes couramment répandus : d’une part, l’idée selon laquelle les Québécois sont de grands consommateurs d’électricité, et d’autre part, la croyance qu’une augmentation des tarifs résidentiels permettrait de réduire cette consommation. Une seconde fiche abordera le financement de la transition énergétique et proposera des solutions alternatives aux tarifs d’électricité atteindre cet objectif.