Une annonce encourageante pour les consommateurs de services sans fil au pays

Montréal, le 6 mars 2020 – Chaque année, le gouvernement fédéral publie un rapport sur l’état des prix des services sans fil au pays et chaque année le constat est le même : les consommateurs canadiens paient, pour leurs services sans fil, plus cher que les consommateurs américains, australiens et européens.   

Dans ce contexte, Union des consommateurs (UC) accueille positivement l’annonce faite hier par le ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique du Canada, Navdeep Bains, qui incite sérieusement les fournisseurs à réduire rapidement les prix des services sans fil.

Le gouvernement demande aux trois plus grands fournisseurs de services sans fil au pays (Bell, Telus et Rogers) de diminuer de 25 % le prix de leurs offres qui comprennent de 2 à 6 Go de données. Ottawa entend faire un suivi trimestriel des prix et, advenant que les fournisseurs ne baissent pas volontairement leurs prix d’ici deux ans, il entend prendre les mesures nécessaires pour que cet objectif soit atteint.

« Il faudra attendre de voir la réaction et les actions futures des fournisseurs à cette annonce, mais les menaces sérieuses d’intervention réglementaire ont par le passé entraîné  certains effets positifs  sur le marché », commente Anaïs Beaulieu-Laporte, analyste en télécommunications, radiodiffusion, Internet et vie privée à UC

UC souligne que la demande formulée par le gouvernement cible certains éléments du marché qui ont jusqu’ici été plutôt négligés, notamment :

  • Les forfaits de catégorie moyenne, soit les forfaits qui sont les plus populaires chez les consommateurs canadiens, et dont les prix n’ont pas diminué au cours des dernières années, contrairement à ceux des très petits et des très grands forfaits.

 

  • Les trois grands fournisseurs et toutes leurs marques dérivées (par exemple : Fido, Koodo, Lucky, Virgin, Public Mobile, etc.), pour rejoindre le plus de consommateurs.

 

  • Les forfaits BYOD (bring your own device, apportez votre appareil) dont la différence de prix avec les forfaits qui incluent la subvention d’un appareil est actuellement insuffisante.

 

Bien que cette annonce touche l’ensemble des consommateurs au pays, elle risque de ne pas tous les affecter également.

«On peut s’attendre à ce que la facture des consommateurs québécois ne soit pas réduite de 25 %, malheureusement, puisque l’annonce du gouvernement devrait avoir un impact plus limité pour les consommateurs des provinces où les prix sont déjà inférieurs à la moyenne canadienne, au Québec et en Saskatchewan, notamment », indique Anaïs Beaulieu-Laporte

UC est d’avis qu’il faudra tout de même rester vigilants, afin de s’assurer que cette baisse de revenus des services sans fil ne se traduise pas par des hausses de prix pour les autres services des fournisseurs concernés.

 

– 30 –

 

À propos d’Union des consommateurs
Union des consommateurs est un organisme sans but lucratif qui réunit treize associations de consommateurs. Sa mission est de promouvoir et de défendre les droits des consommateurs, en prenant en compte de façon particulière les intérêts des ménages à revenu modeste.

Renseignements :
Paul Cérat, chargé de communication
Pcerat@uniondesconsommateurs.ca
514 521-6820 poste 257