Vendredi fou, Cyber lundi et Journée sans achat : Sécurité et prise de conscience

Le Vendredi fou et le Cyber lundi, ces journées de magasinage extrême tant attendues chez nos voisins américains, ont aussi pris beaucoup d’ampleur chez nous. 40 % des Canadiens déclarent avoir l’intention de faire des achats pour profiter des aubaines du Vendredi fou et 30 % entendent prendre avantage des rabais du Cyber lundi.

La Journée sans achat a été fixée la même journée que la grande fête de la consommation du Vendredi fou. Un jour de réflexion, qui invite à s’abstenir de succomber aux tentations des rabais généralisés et de faire un pied de nez à la surconsommation et aux dépenses qui mettent à risque notre santé financière.

Comme nous le disions dans un précédent article sur le sujet, la symbolique Journée sans achat ne devrait tout de même pas avoir pour effet d’interdire aux consommateurs de se procurer à meilleur prix un produit dont ils ont réellement besoin.

Si vous entendez profiter des spéciaux pour faire des achats en ce Vendredi fou ou lors du Cyber lundi, veillez quand même à prendre les mesures qui s’imposent afin de naviguer ces deux journées avec précaution.

  1. Attention aux arnaques

Une invitation à entrer votre numéro de carte de crédit afin d’obtenir un cadeau « gratuit » ? Attention : il y a probablement anguille sous roche. Et si cela semble trop beau pour être vrai, méfiez-vous !

  1. Connexion Internet : Pas de mot de passe ! Pas d’achats !

Évitez l’usage de réseau non sécurisé pour compléter vos achats en ligne. Une connexion Wi-Fi non sécurisée peut donner lieu à bien des tracas, car elle peut permettre à des personnes malveillantes de mettre la main sur vos précieuses données et de les utiliser à votre détriment.

  1. Non au stockage de données

Même si vous faites affaire avec un détaillant de confiance, refusez que soient sauvegardées vos données personnelles, notamment votre numéro de carte de crédit. Cela faciliterait vraisemblablement vos futurs achats chez ce commerçant, le risque auquel vous vous exposez n’en vaut pas la chandelle.

  1. Site Internet : Pas de cadenas ! Pas d’achat !

Dans un premier temps, faites affaire avec des détaillants que vous connaissez. Soyez tout de même vigilant ! Si l’icône indiquant qu’il s’agit d’un site Internet sécurisé n’apparaît pas dans la barre d’adresse, ne vous y aventurez pas aveuglément et ne communiquez aucun renseignement sensible !

  1. Et après…

Assurez-vous de bien vérifier vos relevés de compte pour y déceler toute transaction suspecte.

Et l’environnement, dans tout ça ?

L’achat impulsif génère son lot de pollution (colis, emballage, transport, etc.), mais si vous décidez après réflexion de retourner le produit au marchand, l’impact pourrait être encore plus grave : les produits retournés sont, souvent, tout simplement mis à la poubelle, comme le rappelait un article récent paru dans La Presse.

Soyons donc conscient de nos besoins, de notre santé financière et des effets de nos achats sur l’environnement durant ces deux jours d’invitation aux folies, tout en se rappelant que nous sommes libres de faire nos propres choix, comme celui de refuser de participer à ces journées de célébration de la consommation, de s’entendre avec nos proches pour exprimer autrement notre générosité, ou encore d’offrir des bons d’exemption de cadeau.

Votre conscience, votre porte-monnaie ainsi que la planète pourraient ne s’en porter que mieux !