10 milliards de solutions pour une société plus juste

Communiqué de presse

Journée mondiale de la justice sociale

Le Québec a les moyens d’en faire plus pour  s’attaquer aux inégalités sociales, rappelle une coalition de groupes sociaux

Montréal, le 20 février 2020 – Le gouvernement Legault est rappelé à ses devoirs par une coalition de groupes sociaux à l’occasion de la Journée mondiale pour la justice sociale, décrétée par l’ONU et dont le thème pour 2020 est « Réduire les inégalités pour atteindre la justice sociale ». À cette occasion et à quelques semaines du dépôt du budget provincial, la Coalition Main rouge lance aujourd’hui le document 10 milliards $ de solutions pour une société plus juste qui présente dix-neuf mesures qui permettraient de lutter plus efficacement contre les inégalités sociales et fiscales, tout en finançant les mesures nécessaires pour assurer une transition écologique juste. Ces dix-neuf mesures permettraient à l’État de disposer de plus de 10 milliards de dollars supplémentaires annuellement.

« L’austérité a considérablement affaibli notre capacité collective à répondre aux besoins de la population et à lutter contre la pauvreté. Les services publics en éducation, en santé, sont en crise. Les programmes sociaux et l’action communautaire autonome doivent être considérablement renforcés alors même que des investissements majeurs seront nécessaires pour mieux lutter contre la crise climatique. Il faut que le Québec se donne les moyens de ses ambitions. Ce n’est pas avec le régime fiscal actuel que nous y parviendrons. Il faut le revoir, des solutions existent et nous demandons leur mise en œuvre dès le prochain budget », affirme Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), un des porte-parole de la Coalition Main rouge.

« Couper dans certaines dépenses et aller chercher la richesse là où elle est, c’est nécessaire, et nous avançons plusieurs propositions concrètes et réalistes en ce sens. Avec nos 19 propositions et les surplus actuels du gouvernement, nous avons amplement les moyens de faire autrement au Québec », déclare Élisabeth Gibeau, d’Union des consommateurs, membre de la Coalition.

« En choisissant d’implanter les mesures que nous suggérons, le gouvernement ira chercher des revenus supplémentaires pertinents à sa mission d’assurer un niveau de vie décent à l’ensemble de sa population y compris les employé.e.s du secteur public qui ont largement contribué à dégager ces surplus », mentionne Benoît Lacoursière, secrétaire général et trésorier de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), également de la Coalition.

Des mesures réalistes et applicables – même une baisse d’impôt !

Alors que de riches Canadiens réclamaient cette semaine de payer davantage d’impôts, la Coalition présente justement une mesure fiscale qui dégagerait à elle seule près de 2,5 milliards $ annuellement : l’augmentation du nombre de paliers d’imposition des particuliers (de 4 à 9 paliers). Cette proposition ne modifierait pas l’impôt à payer du 66 % de contribuables qui a un revenu imposable de moins de 50 000 $ par année. Elle ferait même profiter d’une baisse d’impôt les 26 % de contribuables avec un revenu imposable entre 50 000 $ et 100 000 $. Cependant, cela entraînerait une hausse substantielle pour les plus fortunés, ceux qui ont un revenu imposable de plus de 100 000 $ par année.

« Depuis des années on nous dit qu’avant de partager la richesse, il faut la créer. Elle l’est et elle est concentrée entre trop peu de mains.  Avec les mesures que nous proposons, nous n’avons pas à demander à la population de choisir entre la santé et l’éducation ou entre l’environnement et la lutte à la pauvreté, comme on le fait toujours lors des consultations pré-budgétaires. Nous pouvons adopter des mesures ambitieuses pour lutter contre les inégalités sociales. On pourrait, entre autres mesures, adopter un plan ambitieux visant à mettre un terme à la crise du logement qui sévit et reconstruire notre filet social », conclut Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU, aussi de la Coalition Main rouge.

L’édition 2020 du document 10 milliards $ de solutions est une mise à jour complète d’un document diffusé pour la première fois en 2010. Pour rejoindre et sensibiliser l’ensemble de la population du Québec, une campagne de vignettes sur les médias sociaux sera également lancée et se poursuivra jusqu’au dépôt du budget, le 10 mars.

Le document peut être téléchargé en ligne : www.nonauxhausses.org.

 

-30-

Pour informations :

Véronique Laflamme : 514 522-1010 ou 418 956-3403 (cell.)

Elisabeth Gibeau : contacter Paul Cérat, chargé de communications à Union des consommateurs : 514-743-0419