Les inquiétantes mesures prévues au projet de loi 141

Le domaine des assurances en est un des plus complexes et il importe qu'il soit bien encadré pour que les risques auxquels sont exposés les consommateurs soient réduits au minimum. Le projet de loi 141 défendu par le ministre Leitão, au contraire, menace de faire disparaître des protections importantes.

Honoraires des pharmaciens : des iniquités flagrantes, à corriger au plus vite

Lettre ouverte — 2 mars 2018 — Santé
Depuis que les pharmaciens sont obligés de divulguer leurs honoraires sur la facture de médicament remise à leurs clients, force est de constater que les consommateurs, même à maladie égale, ne sont pas tous égaux devant leur pharmacien.

Interruption des activités le 7 février : pour la reconnaissance et un meilleur financement du milieu communautaire

Union des consommateurs participe à la Journée d’actions régionales du 7 février 2018 en suspendant ses activités et en participant aux gestes de revendication qui auront lieu à Montréal.

Nos souhaits pour la nouvelle année

Notre souhait premier pour 2018 : le choix sociétal d’un investissement conséquent dans la protection des individus.

Un appui à Morneau et un appel à emboîter le pas au provincial

Lettre ouverte – Alors qu’il termine sa consultation sur les mesures proposées, nous enjoignons le ministre à résister aux pressions qui s’exercent pour l’annulation de cette réforme, et à aller de l’avant tel qu’annoncé dans le dernier budget.

Facture plus détaillée en pharmacie – Bonne nouvelle, mais…

Lettre ouverte — 18 septembre 2017 — Santé
18 septembre 2017 - C’est  le 15 septembre qu’est entré en vigueur le projet de loi 92, qui obligera dorénavant les pharmaciens à divulguer leurs honoraires sur la facture remise à leurs clients.

Une hausse du tarif d’électricité injustifiable pour les familles québécoises

Lettre ouverte — 1 août 2017 — Énergie
S’il n’en tenait qu’à Hydro-Québec, les tarifs d’électricité augmenteraient de 1,1 % au 1er avril 2018. Pour Union des consommateurs, c’est déjà 1,5 % de trop.

Financement public : dix milliards de solutions

Le discours catastrophiste ambiant sur l’état des finances publiques amène la population à se résigner aux coupes dans les services, aux tarifs qui se multiplient, aux listes d’attente. Or, justement, nous avons le choix ET les moyens de faire autrement.

Modification de la Loi sur les banques : comment tenter de faire plaisir aux banques au détriment des droits des consommateurs et des compétences provinciales

Lettre ouverte — 7 décembre 2016 — Protection du consommateur
Projet de loi C-29: une nouvelle tentative du gouvernement fédéral d’écarter l’application des lois provinciales sur la protection du consommateur en matière de produits et services bancaires

Lettre au ministre des Finances du Québec : Produits et services financiers : les consommateurs sont-ils bien protégés ?

Nous sommes préoccupés par les réflexions que mène votre gouvernement depuis quelques mois au sujet de la distribution de produits et services financiers et de l’assurance. Cet exercice laisse présager un important recul en matière de protection des consommateurs.