Interruption des activités le 7 février : pour la reconnaissance et un meilleur financement du milieu communautaire

Union des consommateurs participe à la Journée d’actions régionales du 7 février 2018 en suspendant ses activités et en participant aux gestes de revendication qui auront lieu à Montréal. Nous serons de retour le 8 février 2018.



Ce que le milieu communautaire demande collectivement 

« Dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie de la population et d’assurer le respect des droits, que le gouvernement soutienne adéquatement l’action communautaire autonome (ACA) par l’augmentation de son financement et le respect de son autonomie, tout en réinvestissant dans les services publics et les programmes sociaux. »

 

Pourquoi ?

Les mesures d’austérité des dernières années ont fait des victimes, particulièrement chez les personnes les plus vulnérables, qui ont fait et font toujours les frais des coupures dans les services publics et de l’impitoyable dégradation des programmes sociaux. Actuellement, le financement accordé aux organismes dont la mission consiste à intervenir auprès des personnes les plus démunies et des personnes victimes d’injustices est nettement insuffisant pour leur permettre de répondre à la demande grandissante et de combler les besoins.

Pourtant, en 2001, une politique de reconnaissance et de soutien de l’action communautaire a été adoptée par le gouvernement. Elle souligne l’importance du rôle de l’ACA dans l’exercice de la citoyenneté et comme agent de développement social et économique. La politique prévoit notamment le soutien financier à l’ACA – un outil destiné à promouvoir et à soutenir les organismes – en appui à leur mission.

Or, seize ans plus tard, les montants octroyés aux groupes de défense collective des droits pour le soutien à la mission n’ont toujours pas été indexés et plus de 50 % d’entre eux doivent se contenter de moins de 50 000 $ par année.

Après maints efforts entrepris par les organismes de l’ACA pour sensibiliser le gouvernement afin qu’il garantisse un financement conséquent pour ces services qui sont essentiels à la population, force est de constater que notre appel n’a pas été entendu. En février, le communautaire tente à nouveau de se faire entendre.

Vu l’importance du rôle et des besoins du communautaire, nous invitons tous les acteurs de la société à appuyer nos revendications.

 

Nos revendications

Le milieu communautaire porte collectivement les revendications suivantes :

  • Le rehaussement significatif du financement à la mission globale des 4000 organismes communautaires autonomes et l’indexation des subventions ainsi que de l’argent pour les organismes non financés ;
  • Le respect de la Politique de reconnaissance et de soutien de l’action communautaire ;
  • La fin des compressions budgétaires et un réinvestissement majeur dans les services publics et les programmes sociaux.

Pour sa part, le Regroupement des organismes de défense collective des droits, dont UC fait partie, revendique un réinvestissement de 40 M $ pour le financement de base des organismes en défense collective des droits.

 

Pour en savoir plus :

Campagne Engagez-vous pour le communautaire

Page Facebook de l’événement