Bilan de l’année 2019

Communiqué —20 décembre 2019
Fidèle à sa tradition à cette période de l’année, Union des consommateurs (UC) présente son bilan des dossiers qui ont marqué le monde de la consommation en 2019.

Assurances secondaires : les consommateurs détiennent-ils toute l’information utile ?

Rapport de recherche —20 décembre 2019
Est-ce que les consommateurs disposent de l’information adéquate — notamment sur le prix, les protections réellement offertes, les exclusions — pour leur permettre de faire des choix éclairés lorsqu’ils contractent une assurance secondaire? Notre étude répond à cette question en analysant les encadrements canadiens et les pratiques actuelles de l'assurance secondaire.

Crédit facile: l’encadrement actuel insuffisant

Communiqué —13 décembre 2019
Le surendettement étant au cœur de l’actualité, Union des consommateurs réitère l’importance d’un meilleur encadrement de l’accès au crédit pour protéger les consommateurs. Dans un contexte où les prêteurs mettent parfois en péril de façon insouciante la santé financière des consommateurs, voire qu’ils contribuent à l’empirer, ils devraient aussi avoir à en supporter une partie des conséquences.

Réponse d’Hydro-Québec à Léopold Lauzon – trois erreurs à corriger

Communiqué —12 décembre 2019
Dans un communiqué publié le 9 décembre sous le titre « Les nombreuses erreurs de Léo-Paul Lauzon au sujet d’Hydro-Québec », la société d’État cherche à remettre les pendules à l’heure et à répondre à ce qu’elle considère être des « erreurs » dans l'un des articles de Léo-Paul Lauzon. Encore faut-il que cela soit fait sans sombrer dans la désinformation. À cet égard, nous souhaitons corriger trois « erreurs » qui apparaissent dans le communiqué d’Hydro-Québec.

Utilisation du bâillon pour l’adoption du PL 34 – UC indignée

Communiqué —9 décembre 2019
Union des consommateurs tient à souligner sa profonde indignation devant l’utilisation du bâillon pour l’adoption du projet de loi no 34 (PL 34) « visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité». Nous dénonçons l’arrogance du gouvernement en place qui refuse de chercher quelque compromis avec une opposition diversifiée et dynamique.

Achat des Fêtes et paiement minimum de carte de crédit

Communiqué —3 décembre 2019
La frénésie d’achats des Fêtes est officiellement lancée. En cette période de célébration généralisée du consumérisme effréné, UC estime important de réitérer ses mises en garde relativement à la surconsommation et de rappeler aussi bien les risques des achats à crédit que les nouvelles règles en matière de paiement minimum de carte de crédit.

Services de communications: les recours avant le débranchement sont-ils suffisants?

Rapport de recherche —28 novembre 2019
Les consommateurs de services de communication aux prises avec des difficultés de paiement disposent-ils de protections adéquates lorsqu'ils font face aux situations de dépôts de garantie, de suspensions ou débranchements de services, d'ententes de paiement et de traitement du dossier de crédit des abonnés? Notre étude vérifie les protections légales existantes et propose des pistes de solutions pour améliorer la situation.

Changements climatiques : le rôle des consommateurs

Rapport de recherche —25 novembre 2019
Le consommateur canadien a-t-il en main tous les outils, l’information, les moyens de se préparer ou de faire des choix de consommation écoresponsables et éclairés ? Nous étudions dans cette recherche non pas ce que le consommateur devrait avoir comme rôle en matière de lutte aux changements climatiques, mais bien ce qu’il peut concrètement faire, en 2019, dans son milieu de vie, au Canada.

Interpellation des partis politiques fédéraux : trois revendications

23 octobre 2019
Suite aux récentes élections, Union des consommateurs estime primordial que le gouvernement en place et les partis qui forment l’opposition se fixent comme priorité d’agir sur trois enjeux fondamentaux où il y a urgence.

Projet de loi 34 – Mémoire d’UC

Mémoire —18 septembre 2019
Union des consommateurs demande le retrait du projet de loi et propose de redonner à la Régie les compétences que lui conférait le PL50 de 1996.